Conseils SEO pour améliorer son référencement.

Les moteurs de recherche sont régis par des algorithmes complexes et il faut beaucoup de temps et d’efforts pour les «convaincre» que votre site Web ou votre page Web mérite l’un des meilleurs emplacements.

Il y a beaucoup de facteurs sur lesquels influer et qui vous permettront d’améliorer votre classement, mais les conseils SEO présentés ci-dessous vous donneront un cadre solide et fiable, sûr à 100% (sans prendre le moindre risque d’être pénalisé par Google).

15 étapes pour améliorer son référencement Les critères indispensables aux yeux de Google

1. Titres de page et description

Les titres de page influent très largement sur SEO. aujourd’hui les titres de pages sont plus importants que jamais, surtout aux yeux de Google. Les caractéristiques les plus importantes d’un titre de page optimisé sont:

  • Chaque page doit avoir un titre de page unique qui décrit avec précision le contenu de la page.
  • Etre bref et descriptif.
  • Aider l’utilisateur à comprendre de quoi parle la page

Titre de la page d’accueil: Le titre de la page d’accueil peut inclure le nom du site Web ou de l’entreprise et d’autres informations importantes comme l’emplacement physique de l’entreprise ou peut-être quelques-uns de ses principaux centres d’intérêt ou offres.

Titre des autres pages: Les titres des autres publications / pages de votre site Web doivent décrire précisément la page concernée et attirer l’internaute.

La description: La méta- balise de description de page est également très importante. Il donne aux utilisateurs, Google et autres moteurs de recherche un résumé du thème de la page.

Google peut choisir de montrer ce que vous tapez dans la description comme un extrait de votre page ou décider d’utiliser une partie du contenu de votre page. En d’autres termes, cela ne signifie pas que ce que vous écrivez dans la description s’affichera dans l’extrait. Les directives pour écrire une bonne description sont:

  • Toujours fournir une description unique pour toutes les pages, post, produits de votre site Web.
  • Respecter les 140-150 caractères.
  • Eviter de répéter le titre dans la description
  • Ne pas ajouter trop de mots-clés
  • Essayer d’utiliser la description comme un moyen marketing trop tape à l’oeil
2. Les URL

Les URL sont affichées dans la barre d’adresse du navigateur et dans les résultats de la recherche (sous le titre de la page).

Voici les règles de référencement pour les URL:

  • Rendre les URL simples et faciles à comprendre pour les moteurs de recherche et les utilisateurs
  • Utiliser les tirets ‘-‘ pour séparer les mots qui composent une URL
  • Éviter les longues URL avec des informations inutiles
  • Utiliser des mots qui décrivent la page mais éviter le bourrage de mots-clés

Exemples de mauvaises URL

http://www.exemple.com/FR/123213/5005.html
http://www.exemple.com/reseauxsociaux
http://www.exemple.com/id=7&sort=A&action=70

Exemples de bonnes structures d’URL

http://www.exemple.com/reseaux-sociaux
http://www.exemple.com/2002/12/reseaux-sociaux

3. Le fil d’Ariane

Un fil d’Ariane est un ensemble de liens en haut de la page qui facilitent la navigation.Assurez-vous d’avoir un fil d’Ariane sur toutes vos pages internes. Si vous utilisez WordPress, il existe de nombreux plugins gratuits permettant de créer un fil d’Ariane.

4. Liens internes

Lorsque nous parlons de liens internes, nous entendons des liens dans une page qui pointent vers d’autres pages du site, nous ne parlons donc pas des liens externes.

La liaison interne est un facteur très important pour le référencement de site Web, mais encore de nombreux propriétaires de sites Web ne l’utilisent pas correctement. Les règles à suivre pour les liens internes sont simples:

Reliez les articles connexes soit en utilisant le texte d’ancrage des mots clés, soit en utilisant le titre complet de l’article.
Assurez-vous que les liens sont utiles à la fois pour l’utilisateur et faciles à comprendre par les moteurs de recherche.
Ne faites pas de liens seulement pour les moteurs de recherche. Un lien interne devrait aider l’utilisateur à mieux naviguer sur le site.
N’utilisez pas de termes comme « cliquez ici » ou « [..] » pour les liens internes. N’en faites pas trop. Quelques liens internes par page suffisent (en créer plus si nécessaire).

5. Mise en forme du texte et utilisation de H1, H2 et H3

Ne publiez pas de texte sur votre site Web sans d’abord effectuer une mise en forme de base. Ce n’est pas bon pour l’expérience de l’utilisateur et cela ira à l’encontre de vos efforts de référencement.

Instructions générales pour le formatage d’un article ou d’une page sur votre site Web:

  • Utiliser les tags H1 pour le titre de votre message.
  • Utiliser les balises H2 pour les titres principaux de votre message.
  • Utiliser BOLD et Italics pour attirer l’attention des utilisateurs.
  • Ne pas utiliser systématiquement de tags H2 pour toutes les rubriques.
  • Ecrire de petits paragraphes.
  • Utiliser une taille de police facile à lire.
  • Le texte est-il facile à lire sur tous les appareils (smartphones, Apple Ipads, tablettes Android, etc.)?
6. La page 404

Le référencement consiste à améliorer l’expérience utilisateur et une page 404 appropriée contribue à cet objectif.

La page 404 est la page affichée lorsqu’un utilisateur recherche une page inexistante sur votre site ou qui tente de tromper une URL ou suit un lien brisé. Une page 404 mal configurée n’est pas utile pour l’utilisateur et a un impact négatif sur l’expérience de l’utilisateur.

Une page 404 correctement configurée devrait:

  • Donner quelques informations à l’utilisateur de ce qui s’est passé plutôt que d’afficher « Non trouvé »
  • Avoir un design cohérent avec le reste du site
  • Donner des options à l’utilisateur pour naviguer vers d’autres pages du site.
7. Optimisation des images

Les images sont  nécessaires pour améliorer l’expérience de l’utilisateur, mais il faut prendre soin de ne pas créer d’autres effets secondaires tels que des problèmes de vitesse de chargement de la page ou de réponse lente.

Si vous décidez d’utiliser des images, prenez en compte les éléments suivants:

  • Utilisez Alt Text pour décrire l’image. Vous pouvez ajouter des mots-clés mais n’en abusez pas.
  • Utilisez des mots-clés dans les noms de fichiers d’images (séparés par des tirets). Évitez d’utiliser des noms de fichiers comme image1.jpg ou personne1.jpg. Utilisez plutôt des noms significatifs avec des tirets. Par exemple agence-web-grenoble.jpg
  • Conserver tous les fichiers image dans un dossier dédié sur votre site, à savoir www.mondomaine.com/images/
  • Optimiser la taille de l’image. Plus la taille de l’image est petite (en Ko), plus le site Web est rapide. Vous pouvez utiliser cet outil gratuit pour réduire la taille de votre image sans perdre la qualité: tinypng.com
8. Vitesse de la page

Google a maintes fois déclaré que la vitesse de la page est un facteur de classement et pourtant de nombreux webmasters n’optimisent pas leur site web pour la vitesse. L’objectif de Google est de fournir aux internautes les résultats les plus précis de la manière la plus rapide possible.

Il est certain que la vitesse de la page (en tant que facteur de classement) jouera de plus en plus sur le référencement naturel des sites internet au cours des prochaines années.

Les sites web rapides améliorent l’expérience de l’utilisateur et c’est un facteur qui encourage le visiteur à revenir. En outre, un site Web qui se charge en moins de 4 secondes est susceptible de:

  • Meilleur classement dans les résultats de recherche
  • Permet d’obtenir plus de visites de pages par utilisateur
  • Facilite les conversions

Comment faire face au problème de vitesse de la page?

  • Supprimer les plug-ins inutiles (si vous utilisez WordPress) ou le javascript sur les pages.
  • Optimiser la taille des images
  • Utiliser un service de mise en cache ou un plug-in (WP Supe, W3Total, WP Rocket).

Gtmetrix.com permet de tester le temps de chargement de vos pages à partir de différents endroits, de la vitesse Internet et des navigateurs. Le rapport d’analyse à la fin vous indiquera également quels composants de votre page sont trop longs à charger afin que vous puissiez les supprimer.
N’hésitez pas à utiliser le service Google Page Speed pour analyser votre site Web et obtenir des recommandations de performances.
Si vous avez beaucoup d’images sur votre site et que vous ne pouvez pas améliorer les performances avec les recommandations fournies par les outils mentionnés ci-dessus, vous pouvez envisager d’utiliser un service CDN (Content Delivery Network).

S’attaquer aux problèmes liés à la performance est un problème technique et parfois il n’est pas facile pour l’utilisateur moyen d’identifier et de résoudre les problèmes. Néanmoins, c’est un facteur très important pour le référencement et ne doit pas être négligé.

9. Obtenir des liens d’autres sites Web

On ne peut parler de référencement naturel sans évoquer l’acquisition de liens externes (backlinks). La raison est simple: les facteurs hors-SEO jouent un rôle très important dans l’algorithme de classement de Google.

Pour les débutants au SEO c’est un concept difficile à comprendre. Qu’est-ce que l’acquisition de liens et pourquoi il est très important pour le référencement?

Lorsque l’algorithme de classement de Google a été créé, les fondateurs ont cherché un moyen de comparer les sites Web afin que les meilleurs apparaissent en premier dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERPS).

En plus de prendre en compte les facteurs de SEO sur une page, il a été décidé que les sites qui ont des liens entrants depuis d’autres sites sont probablement plus importants et populaires que d’autres, donc ils méritaient un meilleur classement.

En d’autres termes, les liens entrants ont été considérés comme des «votes de confiance», ce qui a eu un effet positif sur la position de classement d’un site Web. Plus un site Web a de liens entrants, et meilleure sera sa position dans les classements.

Au début, c’était quelque chose qui pouvait facilement être manipulé. Les webmasters qui ont compris ce concept ont commencé à construire des milliers de liens pointant vers leurs sites Web et ont augmenté leur classement.

Le problème était que certains de ces sites n’étaient pas de bonne qualité et qu’ils ne méritaient pas d’être sur la première page de Google. Ces sites ont créé un énorme problème pour Google et cela eu un impact sur la qualité de leurs résultats de recherche.

Pour protéger leur réputation et éviter la diffusion de sites « spamy » Google a commencé à ajouter des règles plus strictes à leur algorithme de classement afin de différencier les liens naturels et artificiels.

Le résultat a été un succès pour Google. Les sites Web de qualité inférieure ont non seulement perdu leurs classements, mais dans de nombreux cas, ils ont été supprimés de l’index Google.

C’était le moment où les pénalités de Google sont devenues plus populaires et les mots comme Panda et Penguin (c’est le nom donné aux changements d’algorithme de classement de Google) sont devenus un cauchemar pour de nombreux webmasters.

Pour résumer cette introduction à la construction de liens, vous devriez comprendre 3 choses:

  1. Les liens sont toujours un aspect très important de SEO.
  2. Ce n’est plus une question de quantité (combien de liens pointent vers votre site) mais de qualité (d’où viennent ces liens).
  3. Les liens naturels sont bons pour vos classements, les liens générés artificiellement peuvent vous causer des ennuis.

Donc, il devrait être clair maintenant que les liens sont importants, mais comment les obtenir?

  • Publier un contenu intéressant attirera naturellement des liens
  • Promouvoir le contenu auprès d’autres webmasters / blogueurs potentiellement liés à votre site Web (Facebook et d’autres médias sociaux sont d’excellents outils de promotion à cette fin)
  • Faire des liens vers d’autres sites Web en informant les Webmaster que vous avez ajouté un lien vers leurs sites Web. S’ils aiment votre site Web, ils peuvent retourner la faveur – C’est en fait un conseil donné par Google.
  • Publier du contenu sur d’autres sites Web et ajouter des liens pointant vers vos pages (ceci est également connu sous le nom d’article invité)
  • Établissez des liens avec d’autres webmasters et informez-les de votre site web (twitter et le mail sont d’excellents outils pour établir des liens avec d’autres personnes)
  • Essayez d’obtenir des liens à partir de sites Web de haute qualité
  • Obtenez des liens de sites Web liés à votre créneau et pas n’importe quel type de site Web
  • Construire votre profil de lien progressivement (toute modification soudaine du nombre de liens entrants peut générer des signaux d’avertissement dans l’algorithme de classement)
  • Bien comprendre la différence entre un lien «follow» et « nofollow »

Utilisez des outils comme Semrush ou Ahref pour analyser les profils de liens de vos concurrents et essayez d’en apprendre le plus possible sur leurs pratiques de liaison. Vérifiez fréquemment votre profil de lien et prenez des mesures si nécessaire pour nettoyer sur votre profil les liens indésirables.

Les erreurs à éviter:

  • Acheter des liens
  • Acquérir des liens de manière massive
  • Obtenir des liens sur des sites Web de qualité médiocre
  • Les liens des commentaires ou des forums peuvent parfois faire plus de mal que de bien (à moins qu’ils soient authentiques et proviennent de sources fiables)
10. Sites web mobiles

Un nombre important de recherches effectuées chaque jour se fait via des appareils mobiles. De nombreuses études menées au cours des 6 derniers mois ont montré que le nombre de recherches utilisant les smartphones augmente régulièrement, notamment lorsqu’il s’agit de faire des achats en ligne.

Si vous jetez un oeil à vos données analytiques, vous verrez un bon pourcentage de vos visites quotidiennes provenant de mobiles.

Il existe quelques étapes simples à suivre pour s’assurer que votre site Web est « responsive » c’est à dire qu’il s’adapte aussi bien à la taille d’un écran de PC, qu’à un smartphone, ou à une tablette.

La première chose à faire est de comprendre la différence entre un site Web mobile et une application native Android, iPhone ou Windows Mobile. Après avoir discuté avec un certain nombre de webmasters, j’ai réalisé que beaucoup de gens échouent avec leur stratégie mobile parce qu’ils ne comprennent pas cette différence et parce qu’ils n’ont pas encore réalisé l’énorme potentiel des marchés mobiles.

Un site Web adapté aux mobiles est optimisé pour être affiché sur le navigateur mobile (par exemple, Chrome sur Android ou Safari sur iPhone). Un android natif (application iPhone ou Windows Mobile) est une application qui peut être téléchargée depuis les marchés mobiles (Google Play ou Apple Store). A des fins de référencement, vous devez fournir une version mobile pour vos utilisateurs à travers les navigateurs mobiles.

La meilleure façon d’aborder le SEO Mobile est d’adopter une conception de site Web réactive . Les avantages en termes de SEO et d’ergonomie sont nombreux.

11. Plan du site de l’utilisateur

Un sitemap est une liste de tous les articles / pages de votre site Web. Vous avez besoin de 2 types de sitemaps. D’abord un sitemap XML pour soumettre à Google, Bing et d’autres moteurs de recherche et un sitemap html pour aider les visiteurs à trouver votre contenu plus facilement.

Il est recommandé de placer un lien vers votre sitemap utilisateur depuis le menu principal.

Sitemap XML (pour les moteurs de recherche):

En fonction de votre plateforme de blogs, vous pouvez utiliser des plugins pour créer et mettre à jour le sitemap de votre site Web.

Plan du site HTML (pour les utilisateurs):

Le plan du site de l’utilisateur doit fournir des liens vers tous (ou vers les pages les plus importantes de votre site). Il peut également regrouper les publications par auteur, date, catégorie, etc. Son but est d’aider l’utilisateur à trouver des informations sur votre site plus facilement et plus rapidement.

12. Le contenu est toujours ROI

Pour que les conseils ci-dessus fonctionnent, vous devez d’abord avoir un bon contenu sur votre site Web. Le contenu est toujours roi et un site web avec un bon contenu, original et de qualité peut faire mieux à long terme (avec ou sans référencement) qu’un site web optimisé en SEO mais avec un contenu moins bon.

Qu’est-ce qu’un bon contenu?

Lorsque les gens recherchent sur Google, Yahoo ou Bing, ils cherchent essentiellement une réponse à une question. Un bon contenu est un article ou une page qui répond à cette question.

Comment savoir si votre contenu est bon?

Il y a deux façons simples de comprendre si votre contenu est utile. Vous pouvez d’abord vérifier vos statistiques et surtout le temps passé par les utilisateurs sur une page. Un lecteur restera plus longtemps sur la page si le contenu est bon et en second lieu vérifier le nombre de partages de médias sociaux (J’aime Facebook, tweets, etc.).

C’est en fait un très bon moyen de comprendre ce que veulent les utilisateurs et quel type de contenu à fournir sur votre site ou votre blog.

Comment écrire du bon contenu?

Il n’y a pas de réponse simple à cette question, mais les lignes directrices suivantes peuvent vous mettre dans la bonne direction:

  • S’assurer que votre contenu offre ce qui a été promis dans le titre. Si par exemple votre titre est « Comment gagner 10 kilos de muscle » assurez-vous que votre message fournit une description précise (ou étapes) que quelqu’un peut suivre pour atteindre le résultat souhaité.
  • Vérifier votre texte pour les fautes de frappe, d’orthographe et de grammaire.
  • Fournir des liens dans votre contenu (le cas échéant) vers d’autres pages de votre site (ou d’autres sites) pour obtenir plus d’informations.
  • Inclure des références de recherche ou d’études établies (le cas échéant) pour prouver que ce que vous dites ou que vous suggérez est correct.

Quantité ou Qualité?

Il est préférable d’écrire un post de qualité sans compter les mots plutôt qu’un post long et hostile pour fournir plus de mots. L’opinion officielle de Google sur la longueur du contenu est très claire: un contenu court peut être utile et bien se classer.

13. Contenu frais

Avoir régulièrment de nouveaux articles sur son site est une incitation pour les visiteurs à revenir et pour les robots des moteurs de recherche à visiter et à explorer votre site plus souvent. C’est vrai quand vous avez vraiment quelque chose de nouveau à dire sur la niche ou le sujet de votre couverture. Évitez de publier des pages avec un contenu similaire juste pour mettre à jour votre site Web ou votre blog.

14. Vérifier les liens externes

Les liens externes (liens dans votre site Web pointant vers d’autres sites) sont importants pour le référencement. En général, assurez-vous que:

  • Vous ne créez pas de liens vers des sites Web de spam ou des sites Web contenant du contenu inapproprié
  • Vous n’avez pas de liens brisés, c’est-à-dire des liens vers des sites Web ou des pages qui n’existent plus (vous pouvez utiliser xenu – un outil gratuit pour analyser vos liens externes). Wordpress fournit aussi d’excellents plugins.
  • Eviter de vendre ou d’échangez des liens
15. Outils pour les webmasters et Google Analytics

Google et Bing ont ce qu’on appelle des outils de webmaster. C’est l’endroit pour vous inscrire et soumettre votre site Web à leur index. Après la soumission, vous pouvez visiter les outils d’analyse et obtenir des informations précieuses sur votre site web.

Bien que cela ne soit pas directement lié au référencement, lorsque vous soumettez votre site Web aux outils Google pour les webmasters et aux outils pour les webmasters de Bing, vous obtenez un certain nombre d’avantages:

  • C’est un moyen d’informer les moteurs de recherche de votre site Web (en soumettant votre sitemap)
  • C’est un moyen d’obtenir des conseils sur le nombre de pages indexées
  • C’est un moyen d’être informé des problèmes potentiels, c’est-à-dire des problèmes d’accès qui empêchent les sites Web d’explorer votre contenu
  • Possibilité de voir le nombre de liens entrants et internes.

En outre, il est très important d’utiliser Google Analytics (ou tout autre outil d’analyse du trafic) pour:

  • Découvrir comment les visiteurs trouvent votre site Web (visites directes, recherche, références, etc.)
  • Savoir combien de temps ils passent sur vos pages (et sur quelles pages)
  • Quels mots-clés ils ont utilisés (pas toujours visible)
  • Combien de pages voient-ils par visite

Une fois que vous avez optimisé votre site Web pour le référencement en suivant toutes les directives ci-dessus, concentrez-vous sur l’amélioration de votre site Web en ajoutant plus de contenu et en actualisant vos pages plus anciennes. Beaucoup de travail à fournir en somme, mais qui a dit que le SEO était de tout repos?

Ma PMA Digitale vous accompagne dans vos projets digitaux:

Création de site Web, référencement naturel, et publicité Facebook.